Utilisation de variables
FileMaker Pro vous permet d'utiliser des variables :
 •
 •
 •
 •
 •
Les variables renforcent la flexibilité et la portabilité de votre base de données et peuvent être utilisées à la place des rubriques Global dans votre schéma de base de données.
Vous pouvez créer des variables locales et globales à l'aide de l'action de script Définir variable ou de la fonction Définir. La portée des variables locales et globales se limite au fichier actif.
 •
Une variable locale peut uniquement être utilisée dans les actions de script du script en cours d'exécution. La valeur d'une variable locale est supprimée dès la fermeture du script. Les variables locales sont dotées du préfixe $.
 •
Une variable globale peut être utilisée dans un calcul ou dans un script n'importe où dans un fichier, par exemple dans d'autres scripts ou chemins d'accès. La valeur d'une variable globale n'est supprimée qu'une fois le fichier refermé. Les variables globales sont dotées du préfixe $$.
 •
Si des variables locales et globales (ou même deux variables locales dans des scripts différents) portent le même nom, elles sont traitées comme des variables distinctes et peuvent stocker différentes valeurs.
Chaque fois que vous spécifiez le chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier, vous pouvez utiliser des variables en les séparant à l'aide des caractères "/", ":" ou d'un retour chariot.
Les variables vous permettent de spécifier des chemins d'accès de fichier ou de dossier de façon dynamique dans les actions de script suivantes :
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
 •
Exemples d'utilisation de variables dans les chemins d'accès
Considérons les variables suivantes :
$NomFichier = "test.xls"
$NomUtilisateur = "JeanMartin"
$ListeRecherche = "file:anciens résultats.txt
     file:../archives/anciens résultats.txt"
 
Spécifier un ou plusieurs répertoires dans un chemin d'accès
Spécifier un ou plusieurs chemins d'accès complets
file:anciens résultats.txt
file:../archives/anciens résultats.txt
Remarques
 •
 •
 •
 •
Le type de donnée d'une variable est déterminé de façon dynamique en fonction des données affectées. Le type de donnée par défaut est Texte.